6 raisons d'utiliser des bâtons de randonnée
6 raisons d’utiliser des bâtons de randonnée
14 juillet 2018
Tour des Ecrins - GR54 - Etape 1 - Bourg d'Oisans - Clavans-le-Bas
Tour des Ecrins – GR54 – Etape 2 – Clavans-le-Bas – La Grave
14 août 2018

Tour des Ecrins – GR54 – Etape 1 – Bourg d’Oisans – Clavans-le-Bas

Tour des Ecrins - GR54 - Etape 1 - Bourg d'Oisans - Clavans-le-Bas
Notre première étape du GR54 au départ de Bourg d'Oisans. L'objectif du jour est de passer le Col de Sarenne et de redescendre dans la vallée de Clavans.

Caractéristiques et informations

Difficulté

R2 - Moyen

Dénivelé (en mètres)

1452

Durée

7h00

chargement de la carte - veuillez patienter...

km | | +m | télécharger le fichier GPX Tour des Ecrins - GR54 - Etape 1 - Bourg d'Oisans - Clavans-le-Bas
GR54 - Etape 1 - Bourg d\'Oisans - Clavans-le-Bas 45.080915, 6.092777 Tour des Ecrins - GR54 - Etape 1 - Bourg d\'Oisans - Clavans-le-BasNotre première étape du GR54 au départ de Bourg d\'Oisans. L\'objectif du jour est de passer le Col de Sarenne et de redescendre dans la vallée de Clavans.Difficulté : R2 - MoyenDénivelé : 1452 MDurée : 7h00Chiens : oui

Version imprimable

Tour des Ecrins - GR54 - Etape 1 - Bourg d'Oisans - Clavans-le-Bas

Cartes IGN

Topoguide GR54 - Tour de l'Oisans

Départ

Bourg d'Oisans

Arrivée

Clavans-le-Bas

Difficultés

Passages raides avec des câbles dans la première partie de la montée.

Emmener votre chien

Possibilité d’amener un chien sportif et agile (passages raides et dangereux).

Itinéraire de l'étape

Date de l'étape: 8 août 2018

Il est 7h00. Nous partons de Grenoble en voiture pour la laisser à Bourg d’Oisans, le départ de notre GR 54. Nous nous garons dans le centre de la ville, et après quelques préparatifs et l’achat du pain pour les deux prochains déjeuners, nous voilà partis !

Nous nous dirigeons en direction du Nord-Est, sur la route de l’Alpe d’Huez, et prenons le GR 54 à droite juste après le camping de la cascade. Il est très mal indiqué, car l’endroit est devenu privé, et le propriétaire aimerait un peu plus de calme…

Nous profitons de la belle cascade de la Sarenne pour faire une photo de départ, puis nous attaquons la montée. C’est tout de suite raide et escarpé, il faut mettre les mains et grimper à l’aide des nombreux câbles.  Plus haut, une route nous amène jusqu’au bassin de la ville où je ravitaille déjà en eau. Nous repartons et le GR grimpe dans la belle forêt de Maronne par un sentier très agréable. Nous retrouvons une nouvelle fois la route, qui traverse le Chatelard, Maronne, et le Rosay (emplacement de bivouac après le Rosay, sur la gauche et fontaine dans le hameau : eau a filtrer).

Nous traversons plus haut le Pont Romain (bivouac juste au dessus, près de la Sarenne, vers les ruines), et retrouvons la piste qui vient d’Huez. Il y a déjà plus de monde ici ! Nous passons devant une table à pique nique et l’heure est avancée après déjà plus de 3 heures de marche : nous décidons de nous arrêter déjeuner : pain, fromage, saucisson : idéal pour reprendre quelques forces.

Après cette pause bien méritée, nous reprenons la piste qui continue le long de la Sarenne (plusieurs points de bivouac tout le long), et qui monte, parfois monotone, jusqu’au point 1862 où nous rejoignons la route. La fin de la montée se déroule sur cette route, avec les cyclistes et les automobilistes, jusqu’au Col de Sarenne (1999 m). Il y a un parking avec beaucoup de voitures et du monde. L’endroit est sans grand intérêt, nous repartons rapidement pour attaquer la descente, d’abord douce sur la route, puis le GR vire sur un sentier à droite en contrebas et devient bien plus raide. Mon genou droit commence à montrer des signes de faiblesse (blessé depuis un moment) et je compense pas mal avec le gauche mais pour l’instant ça va. 500 mètres de dénivelé négatif plus tard, nous retrouvons un chemin agréable qui tourne en direction du sud et nous amène à Clavans-le-Haut.

Nous trouvons une fontaine avec marquée « eau potable ». Nous décidons de faire une pause au bord du bassin et de ravitailler en eau. Nous sommes bien fatigués de notre première journée et les muscles nous tiraillent. Nous hésitons longuement à continuer jusqu’à Besse où se trouve un camping mais il y a encore 300 mètres de dénivelé à remonter… à ce moment là une voiture des agents techniques du village arrivent pour effectuer l’entretien des jardinières et des plantes de la rue. Ils s’arrêtent en face de nous et nous expliquent qu’en descendant à Clavans-le-Bas, on trouvera un beau spot pour planter la tente avec des toilettes sèches et une fontaine à quelques mètres. La décision est prise, nous dormirons la bas ce soir ! Merci à eux car l’emplacement est effectivement top.

Il se trouve à la sortie du village, bien au dessus de la route et près des toilettes, bien visibles. Nous nous arrêtons pour installer le bivouac. Les habitudes pour monter la tente, faire la cuisine, la douche, sont très vite retrouvées après cette première journée et il est déjà l’heure d’aller dormir…

Bilan de la journée : C’est une étape qui, disons le clairement, n’a pas énormément d’intérêt par rapport au reste du GR, mais elle nous a permis de nous mettre en jambes.

Photos de l'étape

  • 20
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.