Préparer sa première randonnée en montagne

La préparation de votre première randonnée est importante pour prendre du plaisir et être en sécurité.

Nous allons voir dans cet article :

  • quand et avec qui randonner
  • quelle randonnée choisir
  • quel matériel acheter
  • les règles de bonne conduite en montagne
  • les vérifications à faire avant de partir

Quand et avec qui ?

Je vous conseille d'effectuer votre première sortie en montagne dans des conditions estivales. En effet, les conditions que vous pouvez rencontrer en hiver demandent de l'expérience et des connaissances plus précises de la montagne. Il est préférable d'éviter aussi le printemps car la neige reste longtemps sur certains sentiers et peut être piégeuse pour un randonneur débutant.

Trouvez un partenaire de marche pour votre première randonnée ! Quelqu'un qui a de l'expérience, ou quelqu'un avec qui vous vous entendez bien. Vous pouvez aussi vous joindre à un groupe en trouvant un club près de chez vous. Il est important de partir avec quelqu'un pour pouvoir prévenir les secours si jamais un accident survient. Pour la même raison, si vous n'avez pas d'autre choix que de partir seul, choisissez un itinéraire très fréquenté, pour être constamment entouré d'autres personnes en cas de problème.

Choisir votre première randonnée

Pour choisir votre première randonnée, je vous conseille deux moyens :

  • soit chercher sur ce site les randonnées de niveau familial (ou facile pour les sportifs) avec la fonction recherche de randonnée
  • soit vous rendre dans les offices de tourisme, ou chez les guides locaux pour vous munir de fiches topo conçues pour les débutants, simples et compréhensibles.

Pour préciser votre choix, je vous conseille de vérifier :

  • La difficulté : si vous êtes totalement débutant et peu sportif, je vous conseille le niveau familial (ou R0). Si vous êtes déjà sportifs ou connaissez déjà le milieu de la montagne, alors vous pouvez choisir une randonnée facile (R1).
  • Le temps de marche et le lieu : vérifiez s'il est bien compatible avec le temps disponible que vous avez. Pensez à rajouter le temps de trajet. Sachez que vous pouvez chercher une randonnée proche de chez vous sur Isère Rando grâce à la carte.
  • Le dénivelé : si vous avez choisi une randonnée familiale Isère rando, vous ne devriez pas avoir besoin de regarder le dénivelé mais dans le cas contraire il est important de savoir ce que c'est. Le dénivelé est la différence d'altitude entre le point le plus bas et le point le plus haut de votre randonnée. C'est donc le gain en altitude. C'est en partie ce chiffre qui détermine la difficulté sportive d'une randonnée. Sachez qu'un marcheur moyen qui a l'habitude de la montagne parcours 300 mètres de dénivelé en 1 heure. Pour votre première randonnée, je vous conseille de rester sous les 500 mètres de dénivelé.

Quel matériel pour une première randonnée ?

La matériel nécessaire pour une sortie à la journée pour un débutant n'est pas très important. Voici une brève liste :

  • le sac à dos. Prendre un sac de randonnée léger ne dépassant pas 30 litres (pour une personne), ce qui sera largement suffisant. Vous pourrez trouver ce genre de sac chez votre revendeur de matériel outdoor ou sur internet, comme par exemple ici un très bon sac, le North Face Borealis.
  • les chaussures. Elles peuvent être hautes ou basses, mais prenez impérativement des chaussures de randonnée.
  • les vêtements : prenez au minimum (et à adapter suivant la météo) :
    • un tee shirt technique (polyester, laine merinos, pas de coton)
    • une couche chaude (polaire ou doudoune suivant vos préférences)
    • une couche de protection (veste coupe pluie, coupe vent)
    • des chaussettes de randonnée
    • un short ou un pantalon léger de randonnée
    • une casquette ou une autre protection pour la tête
  • la fiche topo de la randonnée, avec une carte que vous savez lire
  • de la nourriture facile à transporter pour la journée, et entre 2 et 3L d'eau suivant la randonnée (dans une gourde, bouteille, ou poche a eau)
  • un petit kit de premiers secours (pansements, antiseptique, compresses)
  • des lunettes de soleil et de la crème solaire
  • votre téléphone, accessoire indispensable aujourd'hui

Article détaillé sur l'achat du matériel pour les débutants :

Une check-list pour vous aider à préparer votre randonnée :

Quelques articles pour aller plus loin dans le choix de votre matériel :

Utile à savoir pour votre première randonnée

Quelques conseils utiles pour votre première randonnée :

Aller aux toilettes pendant une randonnée

Les besoins naturels ne posent pas de problème pendant une randonnée, mais soyez sur de ne pas laisser de trace :

  • écartez vous au maximum des sentiers
  • écartez vous au maximum des points d'eau (50 mètres minimum)
  • ne laissez aucune trace. Remportez vos déchets, ou au pire enterrez les
  • Pour en savoir plus : Comment chier dans les bois ?

Règles de bonne conduite en montagne

Il existe des règles de bonne conduite en montagne. Les deux principales :

  • Vous risquez d'être surpris mais la plupart des gens que vous croiserez vous diront bonjour. C'est une coutume en montagne, saluez les en retour.
  • Sur un sentier en pente, la priorité est toujours pour celui qui monte. Si vous descendez, mettez vous sur le côté pour laissez le sentier libre aux personnes en face.

Consignes avant de partir

Quelque petites choses à penser avant de partir :

Vérifier son matériel

Avant de partir, vérifiez bien qu'il ne vous manque rien grâce à notre check-list, et prenez garde à ce que votre téléphone soit chargé.

Prévenir un proche

Il est indispensable de prévenir un proche de votre itinéraire (si possible avec une carte), de l'heure de départ et l'heure prévue d'arrivée. Mettez en place une heure limite à laquelle votre proche appellera les secours s'il n'a pas de nouvelles de vous (prévoyez large et soyez vigilant pour pouvoir tenir cette personne informée de manière à ne pas appeler les secours pour rien).

Il sera beaucoup plus facile aux secouristes de vous retrouver s'ils connaissent l'itinéraire parcouru.

Regarder la météo

C'est le réflexe indispensable à avoir la veille de votre randonnée, et le jour même, pour éviter au maximum les surprises et vous retrouver dans une mauvaise posture. Si vous êtes débutant, ne partez randonner que si le temps est annoncé au beau fixe.

Comment ranger son sac à dos de randonnée ?

Il est important de ranger correctement son sac à dos de randonnée pour deux raisons principales :

  • pour la sécurité. Un sac avec un centre de gravité trop haut pourrait vous déséquilibrer et vous faire tomber (si c’est un champ, ça va, si vous êtes en train de progresser sur une arête, c’est une autre histoire)
  • pour le confort. Un sac bien rangé sera plus confortable et diminuera les douleurs au dos et aux épaules. La différence est significative lors d’une randonnée de plusieurs heures, et très importante lors d’une randonnée de plusieurs jours.

Pour organiser votre sac, il faudra composer en fonction de deux critères :

  • en fonction du poids de chaque objet. Vous verrez qu’en fonction, chaque objet ne se range pas au même endroit dans le sac.
  • en fonction de l'utilité et le besoin en accessibilité de chaque objet.

Ranger son sac en fonction du poids de votre équipement

Le centre de gravité du corps humain est le point où toutes les forces se concentrent. Il est associé a une notion d'équilibre : le corps humain est en équilibre autour de ce point. Sans matériel, ce centre de gravité est légèrement sous le sternum. Si vous imposez un poids en dehors de ce centre de gravité (si vous vous penchez trop sur la gauche par exemple), vous imposez un état de déséquilibre et vous risquez de tomber.

Vous avez déjà surement remarqué que plus votre sac est lourd, plus vous devez vous pencher en avant pour ne pas être déséquilibré. En fait, le poids de votre sac déplace votre centre de gravité et vous devez compenser en vous penchant en avant. Par conséquent, il faut ranger judicieusement son sac en fonction du poids de chaque objet pour éviter au maximum de le déplacer.

Comment ranger son sac à dos de randonnée ?

De manière générale, la règle est simple : il faut placer les objets les plus denses et les plus lourds le plus proche de votre dos, et plutôt à mi-hauteur du sac. On y mettra donc la poche à eau, la nourriture, voir la tente selon les situations.

On placera ensuite les objets un peu moins lourds dans le bas du sac, puis dans le haut du sac, et enfin les plus légers à l'extérieur.

Pour finir, il ne devrait pas y avoir de dissymétrie notable droite/gauche au niveau du poids du sac. Par exemple : plutôt que de placer une bouteille de 2L sur une poche extérieur, préférez 2 bouteilles de 1L sur chaque côté du sac.

Ranger son sac en fonction de l'utilité de l'équipement

En plus du poids, il faut vous poser la question suivant pour chaque objet : est-ce que je vais en avoir besoin souvent ? si oui, est-ce qu'il est facilement accessible ?

Est-ce qu'il est judicieux de mettre la bouteille d'eau au fond du sac alors que vous allez la sortir régulièrement ? Évidemment non, puisque vous devrez à chaque fois vider votre sac.

La règle générale est : plus vous risquez d'avoir besoin d'un équipement rapidement et souvent, plus il doit être accessible. Cette affirmation tombe à pic, car le poids et l'utilité absolue de chaque objet vont souvent de pair (voir avec le chapitre ci-dessus) !

Vous pouvez donc ranger dans la partie basse de votre sac votre équipement de bivouac :

  • votre tente
  • votre sac de couchage
  • votre duvet
  • le nécessaire de cuisine et d'hygiène pour le bivouac
  • votre nourriture
  • vos vêtements de bivouac
  • votre réserve d'eau si vous avez besoin d'en avoir une

Rangez dans la partie haute de votre sac les affaires dont vous pouvez avoir besoin rapidement :

  • votre polaire
  • votre veste imperméable
  • votre équipement de protection (casquettes, lunettes...)
  • votre trousse de secours et votre kit de réparation

Rangez dans les poches externes de votre sac les affaires que vous utilisez souvent :

  • votre bouteille d'eau
  • vos snacks (barres de céréales...)
  • votre bonnet et vos gants suivant la saison
  • votre carte/topo
  • votre appareil photo

Pour les petites randonnées à la journée, cette organisation a moins d'importance vu le peu de matériel emporté et le poids du sac.

Autres conseils sur le rangement de votre sac à dos

Comment faire pour garder ses affaires au sec ?

Votre sac n'est pas imperméable et en cas de grosses pluies, vos affaires peuvent prendre l'eau.

Dans certains cas, ce peut être inconfortable (si c'est votre casquette qui est mouillée par exemple), mais ça peut être aussi dangereux : si votre sac de couchage prend l'eau et les températures sont froides, vous allez passer une très mauvaise nuit. Le matériel de bivouac est à garder tout le temps au sec, c'est INDISPENSABLE.

Le premier réflexe est d'avoir une housse imperméable pour votre sac et de la mettre dès qu'il commence à pleuvoir.

Comment ranger son sac à dos de randonnée ?

Cependant, pour être certain que vos affaires restent au sec, il est préférable de ranger vos affaires dans un autre sac étanche avant de les mettre dans votre sac à dos.

Deux solutions s'offrent à vous : soit vous utilisez un seul sac qui épousera l'intérieur de votre sac à dos et qui fera office de couche étanche dans lequel vous mettrez toutes vos affaires dedans, soit vous utilisez plusieurs sacs pour mieux compartimenter votre équipement.

C'est cette dernière solution que j'utilise. J'ai un sac étanche pour le matériel d'hygiène, un sac étanche pour le sac de couchage, un sac pour le nécessaire de cuisine, un sac pour les vêtements, un sac pour la nourriture. Dans tous les cas, avoir un sac de secours "au cas où" un sac se perce est toujours une bonne idée.

Selon votre budget vous pouvez utilisez deux types de sac :

  • des sacs poubelles qui sont peu chers mais assez fragiles, il faudra en prendre soin. Prendre des sacs ultra-résistants en magasin de bricolage.
  • des sacs imperméables dédiés de différentes tailles.

Que faire de ses affaires mouillées ?

Il ne faut surtout pas les mélanger dans les sacs étanches avec vos affaires sèches. Vous pouvez soit les laisser à l'extérieur du sac, soit à l'intérieur du sac à dos mais en dehors de vos sacs étanches.

Pour la tente qui est souvent très humide le matin avec la rosée, il est préférable de la secouer au mieux avant de repartir et de la laisser sécher en dehors du sac les premières heures de marche, voir de s'arrêter lors d'une pause au soleil pour la faire sécher, sauf si vous avez prévu d'arriver à votre point de bivouac assez tôt dans la journée. Elle pourra alors sécher à ce moment là.

Changer l'organisation de votre sac en fonction du climat

Comment ranger son sac à dos de randonnée ?

Il y a plusieurs facteurs qui m'amènent parfois à modifier l'organisation de mon sac.

S'il fait très chaud, j'essaye de mettre la nourriture le plus à l'abri possible au fond du sac pour éviter que les biscuits ou les barres chocolatées fondent.

S'il fait très froid et que vous utilisez une poche à eau, il faut prendre garde a ce que le tuyau de la pipette ne gèle pas. Il faut soit le recouvrir d'une protection en néoprène, soit vider l'eau à chaque fois que vous vous en servez en soufflant dans la pipette, ou alors le ranger complètement dans le sac à chaque utilisation. Je garde aussi toujours mon buff, mon bonnet, et mes gants à l'extérieur l'hiver pour pouvoir les enfiler rapidement sans enlever le sac.

Si des averses sont prévues dans la journée, il peut être judicieux de laisser à l'extérieur sa veste imperméable pour ne pas perdre de temps à l'enfiler quand la pluie arrive.

Mot de fin

Être organisé dans le rangement et le compartimentage de votre sac à dos de randonnée vous fera gagner en confort et en sécurité. Idéalement, il faudrait savoir à quel endroit est rangé chaque matériel pour y accéder le plus rapidement possible.

C'est une réflexion à avoir à chaque rangement du sac pour les débutants, mais avec l'habitude vous n'aurez plus besoin de réfléchir et vous connaitrez votre sac par cœur !

Quel matériel acheter pour un débutant en randonnée ?

Vous êtes débutant en randonnée, il vous faut acheter du matériel, et vous avez besoin d'un guide pour partir sur de bonnes bases. Cet article est fait pour vous ! Nous allons voir ensemble quels équipements acheter et nous vous donnerons une liste de matériel pour débuter en randonnée toute prête !

Quelle marque acheter pour quel budget ?

N'y allons pas par quatre chemins : si vous débutez, nul besoin d'acheter du matériel ultra performant à la pointe de la technologie !

Certes, certaines marques renommées fabriquent du matériel haut de gamme de qualité, mais à quel prix ? Et surtout, en avez-vous nécessairement besoin ? Ce n'est probablement pas le cas, en dehors peut être de certaines pièces spécifiques de votre équipement, mais nous y reviendrons. Pour ma part, après plus de 10 ans d'expérience de la montagne, et avec un budget limité, je m'équipe toujours à 90% du temps avec la marque Quechua (Décathlon). C'est pour moi le meilleur compromis qualité/prix, et ils ne cessent de s'améliorer. J'achète seulement chez certaines marques haut de gamme pour du matériel spécifique (mon duvet par exemple).

Toutefois, si vous avez un budget conséquent, vous pouvez directement vous équiper chez d'autres marques (Deuter, Patagonia, Millet) qui proposent du matériel haut de gamme (voir le tableau en bas de l'article), vous ne serez pas déçu de la qualité, mais il faudra y mettre le prix.

Comment choisir son matériel pour un débutant en randonnée ?

Quel matériel acheter pour un débutant en randonnée ?

Les nombreux articles présents sur le site vous aiderons à vous forger un premier avis. Je vous conseille ensuite d'aller voir en magasin les produits et demander conseil aux vendeurs techniciens. N'hésitez pas à leur poser toutes vos questions et à demander un second avis, c'est une étape importante pour réussir vos achats.

Une règle d'or : essayez le matériel avant de passer à la caisse ! Essayez le au plus proche des conditions du réel : par exemple, pour des chaussures, gardez les au pied le plus longtemps possible et faites le tour du magasin, n'hésitez pas à courir, à faire des bonds, etc. Pour un sac, remplissez le avant de le porter, faites attention qu'il soit adapté à votre taille, s'il n'y a pas de sensation d'inconfort...

Il est primordial de prendre le temps de bien tester le matériel pour faire le bon choix et ne pas avoir de surprises lors de vos randonnées.

Choisir ses chaussures

Si vous deviez mettre le prix fort dans une des pièces de l'équipement, ça serait celle là ! Il faut absolument que vous soyez à l'aise lors de votre essai, c'est primordial. Il ne faut pas qu'elles soient trop grandes ou trop petites, ni qu'il y ait de zone de frottement, ni de sensation d'inconfort. Si vous sentez une gène lors d'un essai de 5 minutes, imaginez pendant une randonnée de 4 heures ! N'hésitez pas à demander conseil au vendeur pour la taille.

J'ai écris cet article sur le choix du type de chaussures en randonnée, qui pourra vous aider.

Choisir son sac à dos

Cet article vous guidera pour choisir la taille de votre sac à dos lors de l'achat. Quechua produit des sacs très corrects pour les débutants en randonnée. Les marques les plus connues pour la conception et la fabrication de sacs sont Osprey et Deuter ; leurs sacs sont solides et confortables si on les choisit bien.

Les points les plus importants pour choisir votre sac :

  • Le volume : elle doit être en adéquation avec le matériel que vous allez emmener.
  • Le confort : il faudra absolument essayer le sac avec votre matériel pour voir s'il est confortable.
  • La praticité : un sac bien conçu, accessoirisé : poches extérieures, sangles, accès multiples, cordons de serrage ; très pratique à l'usage.

Choisir les vêtements

Quechua fait du matériel de qualité qui satisfera la plupart des débutants.

Pour le bas, je vous conseille de choisir un pantalon classique de randonnée en matière élastique pour plus de confort.

Pour le haut, appliquez le système des 3 couches comme vu dans cet article. Il vous faudra donc un tee shirt technique, une polaire ou une doudoune, et une veste coupe pluie/coupe vent.

Pour les chaussettes, je conseille des chaussettes en laine Mérinos. Quechua n'en commercialisant pas à ce jour, tournez vous vers un autre commerçant. La marque Icebreaker, spécialisée dans le Mérinos, commercialise de très bonnes chaussettes.

En période hivernale, ou à l'intersaison, il vous faudra une paire de gants et un bonnet.

Pour la protection contre le soleil, pensez à une casquette, de la crème solaire et une paire de lunettes de soleil.

Pour l'orientation

C'est indispensable mais encore faut-il savoir s'en servir ! Ne partez pas sans au minimum : une carte IGN, un topo avec une description de l'itinéraire et une boussole. Si vous le pouvez, vous pouvez aussi emmener un GPS pour les tracés les plus compliqués.

Une trousse de secours

Il n'est pas nécessaire d'emmener une grande trousse de secours achetée telle quelle dans le commerce, c'est beaucoup trop lourd et on ne sait jamais se servir de ce qu'il y a dedans. Sélectionnez : une ou deux compresses antiseptiques, un ou deux pansements, un scotch, du désinfectant, un ciseau, une pince à tiques. La plupart du temps c'est largement suffisant.

Eau et nourriture

Concernant l'eau, vous avez le choix entre les gourdes, des bouteilles plastique, ou des poches à eau. Les débutants ont tendance à prendre une gourde de randonnée en aluminium, mais en général je le déconseille : c'est très lourd ! Je conseille une gourde ou une bouteille d'eau en plastique ou mieux, une poche à eau (c'est ce que j'utilise).

Pour la nourriture, emportez toujours quelque chose à grignoter, ce qui sera bien utile en cas de défaillance ou de faim passagère. Si vous prévoyez un vrai repas, vous avez le choix : un pique nique, une salade, ou encore peut être un lyophilisé ?

Liste de matériel - Débutant - Randonnée à la journée

J'ai établi une liste d'équipement à acheter pour débuter en randonner, pour deux types de budgets différents. Cette liste n'est pas exhaustive, nous avons tous des besoins différents, mais c'est une bonne base. Elle peut être modifiée suivant vos envies et vos besoins.

 Budget -PrixBudget +Prix
ChaussuresQUECHUA Forclaz 50060 €SALOMON XA PRO 3D110 €
Sac à dosQUECHUA Arpenaz 30L15 €DEUTER Act Trail 30L110 €
Tee shirt techniqueQUECHUA Tech Fresh 504 €Moutain WareHouse tee shirt30 €
PolaireQUECHUA Polaire Forclaz 20015 €MILLET Polaire Great Alps70 €
VesteQUECHUA Veste Forclaz 50 €MILLET Grays peak Goretex150 €
PantalonQUECHUA Pantalon Forclaz 5015 €MILLET Pantalon Trekker45 €
Chaussettes (je conseille le mérinos du BUDGET +)QUECHUA Arpenaz 1008€ les 2DANISH ENDURANCE Mérinos15 €
GantsQUECHUA Forclaz Trek 50010 €The North Face Gants stretch24 €
BonnetKALENJI Bonnet running8 €MILLET Active wool30 €
Carte IGNCarte IGN2512 €Carte IGN2512 €
Kit secoursAPTONIA Kit de secours5 €APTONIA Kit de secours5 €
Poche à eauQUECHUA Forclaz 2L10 €SOURCE 2L23 €
TOTAL212 €624 €

Matériel pour un débutant en randonnée

Comme vous le voyez, en partant de rien, avec un petit budget, vous pouvez déjà être correctement équipé. Au fil du temps, vous pourrez acheter du matériel plus technique si vous en ressentez le besoin. Si vous faites une transition vers du matériel haut de gamme, je conseillerai de commencer par les chaussures, le sac, les chaussettes, et une bonne doudoune.

N'hésitez pas à me poser des questions concernant le choix du matériel dans les commentaires !