Belvédère du Scialet depuis la Monta
Le Belvédère du Scialet – Depuis la Monta, St Egrève – 663 M
1 juillet 2018
Mont Rachais depuis le col de Vence
Mont Rachais – En boucle depuis le Col de Vence – 1046 M
8 juillet 2018

Le contenu de votre trousse de secours en randonnée

Contenu de la trousse de secours en randonnée

Pour partir randonner en sécurité, il faut emporter avec soi le matériel nécessaire pour pallier à d’éventuels accidents ou problèmes de santé. Votre trousse de secours servira à :

  • traiter des problèmes de santé légers pour continuer la randonnée (indigestion, maux de tête…), ou traiter des problèmes plus graves en attendant de redescendre vers un centre médicalisé (intoxication, déshydratation…)
  • traiter des petites plaies et blessures
  • prendre soin de son corps de façon préventive (bandes de kinésiologie, pansements pour ampoules…)

Se former aux premiers secours

Acheter ou constituer une trousse de secours est une bonne première étape, mais le plus important pour se soigner ou prendre en charge quelqu’un lors d’un accident est de se former aux premiers secours. En effet, pour utiliser la trousse avec efficacité, il faut notamment savoir comment soigner une plaie, stopper une hémorragie…

Pour finir, votre trousse de secours ne sera pas d’un grand secours pour certains incidents comme les malaises, étouffements, perte de connaissance, et autres. C’est pour cela qu’il faut privilégier avant tout la formation aux premiers secours.

La trousse de secours : un élément indispensable ?

La trousse de secours est indispensable à toute sortie en montagne. Cependant, suivant le nombre de jours prévus, la météo, la difficulté, et d’autres paramètres, elle pourra être plus ou moins importante.

Je donne plus bas dans cet article une liste d’éléments pour constituer sa trousse pour une randonnée de plusieurs jours. Il y a nombre d’éléments dont vous n’aurez pas forcément besoin pour une randonnée à la journée (laxatif, gaviscon, etc…).

Acheter une trousse de secours déjà prête

Pour votre trousse de secours, vous avez le choix entre :

  • acheter une trousse toute prête dans le commerce
  • la constituer vous même en achetant les items séparément

Un des points importants pour votre trousse : il faut qu’elle soit adaptée et personnalisé selon vos besoins. Pour cela, il faut vous poser les bonnes questions et adapter le contenu de la trousse en fonction :

  • Quel est le niveau dans le groupe ? Quel est le risque de blessures ?
  • Quel est le nombre de personnes du groupe ? En fonction il faudra prendre une trousse de secours plus conséquente
  • Quelle est la difficulté et le type de la randonnée ? Le terrain est-il facile ou plutôt piégeur ?
  • Quelle est la durée de la randonnée ? Il y a plus de chances d’avoir besoin de bandes de kiné, de gaviscon, ou encore de laxatifs pour des longues randonnées que des randonnées à la journée
  • Quels sont les problèmes de santé dans le groupe ? Pensez aux médicaments à emporter en fonction (aspirine pour les personnes âgées notamment, population à risque pour les attaques).

C’est pour cette raison que je ne considère pas suffisant d’acheter une trousse toute prête. Néanmoins, une solution intéressante peut être d’acheter une trousse de ce type pour avoir une base, enlever les éléments en trop grandes quantités et acheter les éléments qui vous manquent.

Créer sa trousse de secours pour la randonnée : quel contenu ?

Médicaments et divers

Pour tous ces médicaments, il convient de respecter la posologie !

  • Ibuprofène (Advil) : Anti-inflammatoire. A prendre en cas de grosses douleurs articulaires, musculaires, ou de fièvre et maux de tête.
  • Aspirine : Peut-être utile en cas d’attaque cardiaque.
  • Immodium : Anti diarrhéique. Très utile en cas de problème de transit, préviens la déshydratation.
  • Gaviscon (ou Ranitidine) : Réduit l’acidité de l’estomac. Aide à la digestion.
  • Diphenhydramine (Benadryl) : Anti-histaminique contre les réactions allergiques.
  • Zyrtec : Traitement contre les allergies.
  • Laxatif (optionnel)
  • Sucre (sachet) : en cas d’hypoglycémie.

Blessures et plaies

  • Pansements : Divers pansements de différentes tailles et formes (4 formats différents pour l’article en lien).
  • Pansements sutures (steri-strip) : Ce sont des bandes pour imiter rapidement des sutures de plaies légères sans fil ni aiguilles. Améliore la cicatrisation.
  • Compresses stériles : Quelques compresses pour arrêter les saignements importants rapidement.
  • Pansements crevasses : Pansement liquide pour refermer rapidement les crevasses sur les mains ou les pieds.
  • Bandages : 2 ou 3 bandages pour recouvrir une plaie.
  • Antiseptique : Emporter quelques doses en cas de plaies. Emballage léger grâce à des unidoses de 5 ml.
  • Gants : Peut être utile si vous partez en groupe. Empêche la transmission de fluides et la contamination.
  • Bandes de kiné (tape) : Peut être très utile en cas de douleurs articulaires ou musculaires.

Accessoires

  • Ciseaux : utiliser une seule paire de ciseaux pour la trousse de secours et le kit de réparation !
  • Pince à tiques : Pour enlever les tiques en toute sécurité.
  • Pince à épiler (fine): Pour enlever les échardes, épines…
  • Gel antibactérien : Mini flacon de 20 ml pour se désinfecter les mains.

Version PDF imprimable

Contenu trousse de secours
Télécharger le PDF (570 KB)

  • 23
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.