Comment choisir son matelas de randonnée ?

Le choix de son matelas de randonnée pour dormir au bivouac est aussi important que le choix de votre sac de couchage. En effet, l'un ne va pas sans l'autre et ils sont complémentaires pour passer une bonne nuit et récupérer correctement de vos journées de marche. Nous allons voir ensemble quels sont les différents types de matelas qui existent, et quels sont les critères pour faire son choix.

A quoi sert un matelas de randonnée ?

Le matelas de randonnée en bivouac de moyenne montagne est quasi indispensable et il sert à deux choses :

  • au confort. En effet, n'essayez pas de de dormir à même le sol, à part si vous êtes sur une pelouse, ce qui n'arrivera pas en montagne. Il gomme les aspérités du terrain et vous permet de pouvoir dormir sur un support confortable pour passer une bonne nuit.
  • à vous isoler du sol pour avoir plus chaud. En effet, il y a un échange de chaleur entre le sol et vous par conduction thermique. Vous perdez de la chaleur et vous récupérez la froideur du sol. Le matelas agit comme une barrière isolante entre le sol et vous pour éviter au maximum ce phénomène. Plus le matelas à un indice de résistance thermique (R-value) élevé, plus il est isolant, et plus il vous évite de perdre de la chaleur.

Les questions à se poser avant d'acheter

Comme pour votre sac de couchage il va falloir vous poser des questions pour établir vos critères de choix :

  • Pendant quelle saison je vais l'utiliser ? Seulement l'été, plutôt lors des 3 saisons, ou alors en conditions hivernales ?
  • Et dans quelles conditions de température je vais bivouaquer ? Ce sont deux questions très importantes pour déterminer l'indice thermique (R-value) de votre matelas.
  • Est-ce que je vais utiliser mon matelas de manière occasionnelle ou de façon régulière ? Vous ne choisirez probablement pas le même type de matelas.
  • Est-ce que je vais devoir le porter ? Si c'est le cas je vais devoir porter une attention particulière au poids.
  • Est-ce que j'ai besoin de beaucoup de confort ou pas ? Si c'est le cas, votre choix se portera probablement sur un modèle gonflant ou auto-gonflant plutôt qu'un matelas mousse.

Les différents types de matelas de randonnée

Vous trouverez sur le marché 3 grands types de matelas de randonnée, qui ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients :

Les matelas mousse

Ce sont les plus anciens matelas que l'on a vu sur le marché et beaucoup les ont utilisé. Ils sont généralement de faible épaisseur, et emprisonnent l'air dans de petits alvéoles pour assurer leur rôle isolant. Ils sont en général peu isolants, peu confortables, mais très résistants et peu chers.

Certains matelas possèdent une des faces couverte d'un matériau réfléchissant pour améliorer l'isolation.

Pour le rangement et suivant les matelas, soit ils s'enroulent, soit ils se plient en accordéon.

Avantages

  • Très résistants
  • Durables
  • Peu chers
  • Rapide d'installation
  • Isolation correcte pour les randonnées estivales
  • Légers

Inconvénients

  • Peu isolants pour les randonnées froides
  • Encombrants
  • Peu confortables

Conseils d'utilisation

  • Pour un premier achat
  • Pour les budgets serrés
  • Randonnées estivales occasionnelles
  • Pour ceux qui n'ont pas besoin de beaucoup de confort pour dormir
  • Pour les terrains particulièrement accidentés

Et même si ce ne sont clairement pas les meilleurs matelas et qu'ils sont plutôt déconseillés sur des longs trek à cause du manque de confort, c'est bien un matelas mousse que j'ai utilisé sur le GR20 (12 jours) et la Grande Traversée des Alpes (27 jours) : le fameux Therm-A-Rest Z-lite.

Les matelas auto-gonflants

Ce fut des matelas très populaires à une époque, mais ils semblent un peu délaissés. Pourtant, ils sont un très bon compromis entre résistance/isolation/légèreté.

Comme le nom l'indique, il suffit d'ouvrir la valve en arrivant au bivouac et d'attendre quelques minutes pour que le matelas se gonfle tout seul. Vous devrez finir de le gonfler à la bouche pour lui donner la fermeté que vous souhaitez.

Ils sont plus fragiles que les matelas mousse car il y a un risque de les percer, avec une épine, sur un cailloux pointu, etc. D'ailleurs, cela m'est déjà arrivé en bivouac. C'est pour cette raison que vous devez toujours avoir un kit de réparation sur vous au cas ou ça devait arriver.

C'est un bon compromis entre un matelas mousse et un matelas gonflant.

Avantages

  • Bon compromis isolation/confort/résistance
  • Peu encombrants

Inconvénients

  • Assez chers
  • Lourds
  • Assez fragiles
  • Installation qui peut prendre quelques minutes
  • Entretien et stockage méticuleux

Conseils d'utilisation

  • Pour les randonnées régulières du printemps à l'automne
  • Pour les longues randonnées
  • Pour la facilité d'utilisation

Les matelas gonflants

Ce sont des matelas qui nécessitent d'être gonflés à la bouche ou avec une pompe ou un sac de gonflage (fournis). Ils peuvent être vides, isolés avec du duvet ou de la fibre synthétique, ou cloisonnés. Il est préférable de préférer les deux derniers types pour les randonnées car l'isolation est adaptée.

Attention, regardez bien la notice du fabricant : les matelas isolés avec du duvet ou une fibre synthétique sont sensibles à l'humidité et dans ce cas il ne faut jamais les gonfler à la bouche. Les performances thermiques peuvent se dégrader.

Ce sont les plus isolants et les plus épais. Ils ont aussi l'avantage d'être légers. En terme de performance, c'est le top !

Le revers de la médaille, c'est qu'ils sont un peu plus fragiles et plus chers. N'oubliez pas d'avoir un kit de réparation et de nettoyer le terrain avant de poser votre matelas gonflable.

Avantages

  • Bonne à très bonne isolation
  • Légers
  • Confortables

Inconvénients

  • Prix
  • Fragiles
  • Lents à installer
  • Ils font un peu plus de bruit

Conseils d'utilisation

  • Pour les randonnées estivales régulières ou les randonnées hivernales
  • Pour les treks
  • Pour ceux qui ont besoin de confort
  • Pour ceux qui souffrent de problèmes de dos

Les critères d'un matelas de randonnée

Quels critères faut-il regarder et comment les choisir pour son matelas de randonnée ?

L'indice de résistance thermique, ou le R-value

L'indice de résistance thermique est le capacité du matelas à vous isoler du sol. Cet indice est représenté par un nombre, le R-value. Plus cet indice est élevé, plus le matelas est isolant. Depuis 2020, le R-value est défini par la norme ASTM F3340-18 pour que toutes les R-value soient comparables.

On peut rapprocher la R-value avec les saisons pour lesquelles le matelas sera adapté :

Cette image vient du site Therm-a-rest
  • R-value entre 0 et 2 : Été (approcher plutôt 2 pour la moyenne montagne)
  • R-value entre 2 et 4 : 3 saisons
  • R-value entre 4 et 6 : 4 saisons ou randonnées hivernales
  • R-value au delà de 6 : expéditions avec des températures très basses

La taille et la forme du matelas

Il existe différentes tailles de matelas, de la taille enfant a la taille extra grand, mais chaque constructeur possède un guide des détails et il est préférable de s'y référer. Les vendeurs proposent des modèles femmes et des modèles hommes.

Ce qu'il faut retenir, c'est qu'il faut bien choisir la taille de son matelas : trop grand, vous devrez porter le surplus de poids, trop petit vous ne serez pas à l'aise pour dormir.

La largeur standard est de 51cm mais il existe aussi des matelas de différentes largeurs, pour s'adapter à votre morphologie.

On peut noter aussi qu'il existe des matelas 3/4 : ce sont des matelas qui couvrent de la tête aux genoux. Il suffira de mettre par exemple son sac sous ses pieds pour les isoler. Ce type de matelas est recherché pour le gain de poids.

Le poids et l'encombrement du matelas

Critère essentiel pour certains randonneurs, moins pour d'autres. Un matelas très léger sera soit peu performant, soit très cher. Le poids doit rester un critère "secondaire", une fois que vous avez choisi votre type de matelas, le besoin thermique, la forme, et avec le budget que vous avez.

Les matelas gonflants et auto-gonflant sont moins encombrants mais se rangeront très souvent à l'intérieur du sac. Les matelas mousse sont plus encombrant mais il est très facile de les accrocher sur le coté du sac ou sur une lanière en bas du sac.

Résumé : Quel matelas pour quelle utilisation ?

Ce que j'utilise

Que ce soit pour mes bivouacs d'une nuit ou mes longs treks, j'utilise le matelas mousse Thermarest Z-lite. C'est mon premier matelas que j'ai acheté il y a des années et qui me correspondait bien. En effet, je dors très facilement, je n'ai pas besoin d'un haut niveau de confort, mes randonnées se déroulent en grande partie l'été, et dans tout type de terrain, et le poids est un critère prioritaire. Et jusqu'à présent j'aimais bien la rusticité que représentait le matelas mousse. Pas de prise de tête.

Ceci dit, j'investirai probablement prochainement dans dans un matelas gonflant, type Néoair Xlite. Simplement pour la performance et le confort (Et oui, je commence à prendre de l'age et les priorités changent...).

Pour les randonneurs occasionnels (ou réguliers)

Ce type de matelas, peu cher, est idéal pour les randonneurs débutants ou occasionnels.

Il peut aussi être un choix intéressant pour les randonneurs réguliers en été qui ont besoin d'un matelas léger, fiable, et pour qui le confort ne fait pas parti des priorités.

R-value autour de 2

Deux exemples :

Pour les randonneurs réguliers en bivouac d'une nuit ou deux

Vous avez besoin du meilleur rapport performance-confort/poids-encombrement. Tournez vous vers un matelas auto-gonflant ou un matelas gonflant pour bénéficier du meilleur confort possible.

R-value entre 2 et 4

Deux exemples de matelas auto-gonflant :

Pour les randonnées itinérantes / treks

Pour ce type de randonnée, le poids peut être un critère décisif. Vous pouvez choisir alors un matelas mousse si vous n'êtes pas très regardants au niveau du confort, sinon un matelas gonflable.

R-value entre 2 et 4

Un exemple de matelas gonflable

Pour les randonnées hivernales

Choissez un matelas gonflable de grosse épaisseur. Vous pouvez le doubler avec un matelas mousse en dessous.

R-value supérieure à 4

Je vous conseille le même matelas qu'au dessus, le Néoair Xlite, avec une R-value à 5,4.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Isère Rando est un blog personnel créé en 2009. L’idée de base était simplement de partager mes photos lors de mes sorties en montagne.

Depuis, le blog a évolué : à chacune de mes sorties, j’écris un topo pour aider les randonneurs à découvrir nos montagnes. De nombreux articles sont aussi à disposition pour vous conseiller.

Je vous souhaite une bonne visite ! Alan.
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram