Préparation GTA - Etapes Traces Matériel
La préparation de notre Grande Traversée des Alpes – Etapes – Traces GPS – Matériel
20 avril 2018
Les gestes de premiers secours en montagne
Quel réchaud choisir pour la randonnée ?
29 avril 2018

Les gestes de premiers secours en montagne

Les gestes de premiers secours en montagne

La montagne est un lieu qui peut devenir dangereux. Une chute, une malaise, un choc sont vite arrivés. La victime nécessitera des premiers gestes en attendant les secours. Sachez que connaître ces gestes peut sauver des vies.

Nous allons faire un récapitulatif de ces gestes de premiers secours, et surtout nous allons vous donner les renseignements pour vous former au PSC1.

Quelques règles avant de partir en montagne

Quelques règles sont à respecter avant de partir en montagne pour assurer votre sécurité.

  • Préparez correctement la randonnée : regardez la météo, étudiez le topo, la carte, et les difficultés prévues
  • Prenez soin d’avoir un équipement adapté à votre randonnée
  • Prenez une trousse de secours bien faite et efficace
  • Apprenez les gestes de premiers secours
  • Prévenir un proche de votre itinéraire et de l’heure prévue de votre retour
  • Sachez renoncer en cas de grosse difficulté
  • Partez avec votre téléphone chargé à 100%. C’est votre seul moyen d’appeler les secours
  • Si vous partez à l’étranger, renseignez vous par rapport aux conditions de secours

Passer la formation PSC1 : des cas concrets

La meilleure façon de connaître les gestes de premiers secours est de passer le certificat de Prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC1). C’est la formation de base au premiers secours en France. Ce certificat est délivré par les organismes habilités après une formation d’une journée.

Cette formation est très utile car elle permet de mettre en pratique les connaissances théoriques apprises lors de cas concrets. Les principaux cas traités sont les malaises, les plaies, les brûlures, les traumatismes, l’hémorragie, l’étouffement, la perte de connaissance et l’arrêt cardiaque.

Dans le cadre de la montagne, cette formation vous permettra d’être efficace en cas d’urgence et en attendant les secours, par exemple dans le cas d’un malaise de votre coéquipier ou d’une hémorragie après une chute.

Gestes de premiers secours

Ce chapitre n’est pas exhaustif et surtout ne remplacera jamais le PSC1. Pour être efficace sur le terrain vous avez besoin d’avoir des cas CONCRETS.

Néanmoins, voici les principales informations à savoir en cas d’accident. Plutôt que de longs discours je vous partage cette affiche récapitulative faite par les Editions BUCEREP, ainsi que quelques vidéos expliquant chaque situation.

Les gestes de premiers secours en montagne

Hémorragie externe

Une hémorragie est une perte de sang prolongée qui provient d’une plaie et qui ne s’arrête pas spontanément. Suivant l’importance de l’hémorragie, la vie de la victime peut être menacée. Le sauveteur doit arrêter ou limiter la perte de sang de la victime au plus vite. Une hémorragie peut vite survenir en montagne : après une chute sur un objet tranchant ou une pierre par exemple.

Perte de connaissance

Une perte de connaissance peut survenir en montagne après une chute, une insolation, ou simplement un malaise. Une perte de connaissance peut être grave, la vie de la victime est menacée.

Avec respiration – Mise en position latérale de sécurité (PLS)

Sans respiration – Réanimation cardiaque

Malaise

Le sujet est conscient, ne se sent pas bien et présente des signes inhabituels. Il ressent une sensation pénible sans pouvoir en identifier forcément l’origine. Cette sensation peut être ponctuelle ou durable, brutale ou progressive. Un malaise peut arriver à tout le monde en montagne et peut être le signe énonciateur d’autres problèmes.

Fracture d’un membre

Dans le cas d’une entorse, lésion ou d’une fracture, il faudra immobiliser au maximum le membre.

 

Appeler les secours en montagne : le 112

En Europe, vous avez un seul numéro à connaître en montagne (et ailleurs) pour appeler les secours : le 112. Ce numéro est gratuit, et fonctionne sans forfait ni carte SIM. En outre, vous pouvez le composer directement sur un téléphone dont vous ne disposez pas du code PIN (souvent marqué sur l’écran « Appel d’urgences »).

Si vous êtes témoin ou si vous êtes victime d’un accident, la première chose à faire est de ne pas paniquer. Effectuez les gestes de premiers secours et appelez le 112. Ils auront besoin de renseignements précis et succincts, les voici :

  1. Nom, prénom et Numéro de Téléphone
  2. Localisation la plus précise possible : massif, versant, sommet, altitude, itinéraire, coordonnées GPS
  3. Circonstances de l’accident : nature de l’accident, activité, explication succint
  4. La et les Victime(s) : son âge, sa blessure, son état
  5. Toute autre indication que vous jugez importante

Attendez les consignes du secouriste et répondez à ses questions. Ne raccrochez pas avant d’avoir eu son accord clair de sa part. Puis restez auprès de la victime et restez le plus visible possible.

Hors Europe, chaque massif à ses spécificités. Il faut se renseigner sur le site du Ministères des affaires étrangères.

Gend Loc, l’outil qui peut sauver des vies

Gend Loc est un outil créé par un gendarme secouriste du PGHM. Donner avec précision sa position n’est pas toujours chose aisée. Cet outil apporte une réponse à ce problème et permet de déterminer votre position grâce à un système de géolocalisation. Il faut que la localisation GPS soit activée. Si vous appelez le 112, vous l’utiliserez peut être.

Comment ça marche ?

  1. Vous appeler le 112 pour un accident.
  2. Le secouriste reçoit votre numéro sur son écran, et vous envoie un SMS avec un lien cliquable.
  3. Vous cliquez sur le lien, vous autorisez la géolocalisation (votre téléphone vous le demandera), et le secouriste reçoit directement sur son écran votre position.

Conclusion

Connaître les gestes de premiers secours en suivant la formation du PSC1 et en participant à des cas concrets peut sauver des vies. De plus, l’isolement, l’altitude, le manque de matériel en montagne sont autant de facteurs aggravants.

Je conseille à tous de passer la certification. De nombreux organismes agréés permettent de se former :

 

  • 101
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.