Arche à L'Aiguille - Sangle de la Barrère - Dent de Crolles

Découverte de la magnifique Arche à L'aiguille, un autre secret de la Chartreuse, loin du monde qui parcourt le GR9, mais si près en même temps. Le parcours proposé passe par le sangle qui mène à l'Arche à l'Aiguille, puis une boucle par le Sangle de la Barrère nous amène jusqu'à la Dent de Crolles.

Informations sur la randonnée

R3 - Confirmé
Cette randonnée est sportive dans son ensemble. La classique montée au Trou du Glaz est largement empruntée mais peut être vertigineuse pour certains. La fréquentation a patinée les rochers et les passages cablés peuvent être glissants, il convient de rester prudent. Le sangle de l'Arche à l'Aiguille est facile mais exposé tout le long, la glissade est interdite. Le raidillon pour monter à l'Arche est un peu plus délicat. Recherche facile d'itinéraire à la sortie sur le plateau. Le sangle de la Barrère est plus classique, large et facile, mais exposé. Si vous avez tout fait tout ça, la descente par le Pas de l'Oeil ne pose pas de problème.
793 M
Dénivelé positif en mètres.
4h00
Durée de la randonnée aller-retour (à tempérer suivant le niveau du marcheur).
Chiens

Chiens interdits.

Accès

Depuis Grenoble, se diriger à St Nazaire les Eymes, puis prendre la D30 qui indique la direction du Col du Coq. Dans la montée, et après les tunnels, ne loupez pas la route à gauche indiquée col du Coq et qui quitte la D30. Au col, un grand parking permet de stationner.

Carte de la randonnée

3334 OT Massif de la Chartreuse Sud
Cliquez sur la trace de l'itinéraire pour télécharger le fichier GPX.

Chargement de la carte, merci de patienter...

Itinéraire

Avant de commencer, il convient de remercier Pascal Sombardier qui nous a fait découvrir ces itinéraires insolites il y a maintenant bientôt 15 ans dans ses livres Chartreuse Inédite et Les Randonnées du Vertige.

Du parking, prendre le sentier qui monte en forêt indiqué Col des Ayes. Très souvent boueux il y a quelques années, il semble avoir été refait depuis et ce problème n'existe plus. Après 10 minutes, il sort de la forêt, en face de la Dent de Crolles, pour rejoindre une intersection. Bifurquer à gauche pour rejoindre le Col des Ayes (1540 m).

Prendre la direction du Pas de l'Oeille et le Trou du Glaz. Après quelques raides lacets, à l'intersection, laisser le sentier du Pas de l'Oeille à droite (nous redescendrons par là) et rester sur le GR9 qui part à gauche.

Il effectue une longue traversée sous les falaises jusqu'au Trou du Glaz, une grande cavité dans la falaise sur votre droite. On retrouve bientôt les premiers passages câbles que l'on franchit sans difficulté, puis le passage d'un ponton qui peut être vertigineux, et on passe dans un couloir étroit avec un bloc coincé entre les deux parois au dessus de la tête. Après un dernier passage câblé, le sentier passe au dessus, effectue un virage à gauche, et on tombe sur le départ du Sangle de la Barrère sur la droite, bien tracé et classique, marqué par un cairn et une croix rouge et blanche (quelques vieilles traces d'une peinture orange subsistent).

Ne pas le suivre, mais continuer sur le GR9 pour le quitter 15 à 20 mètres plus loin pour prendre une trace qui descends légèrement à gauche (barrée par quelques cailloux ce jour). Nous voici sur le Sangle de l'Arche à l'Aiguille.

Le sangle est bien tracé mais l'exposition est omniprésente tout le long. La vue vers le bas est vertigineuse. Peu après le passage sous un surplomb rocheux, laisser le sangle pour une trace qui monte à droite dans une pente herbeuse.

Il est possible de rater la trace si on marche tête baissée sur le sangle. Retournez vous de temps en temps, vous ne pourrez pas louper l'arche !

Une petite montée dans ce raidillon, puis on lève les yeux, et on se retrouve face à l'Arche à l'Aiguille, magnifique !

Ce dernier passage est délicat. Ce jour, je n'ai vu personne sur le sangle, mais je suis tombé sur un groupe de plusieurs randonneurs très sympathiques au pied de ce passage qui mène à l'Arche. Une des personnes a glissé et est tombé lourdement au sol, ce qui aurait pu avoir de graves conséquences. Il est possible d'assurer le passage avec une corde depuis le haut, ou même de contourner l'arche pour passer derrière, où le terrain est moins glissant.

Mille mercis au randonneur du groupe qui m'a proposé de me prendre en photo dans l'arche.

Traverser l'arche pour prendre le sentier de l'autre côté, qui redescend sur le sangle initial. 200 mètres plus loin, le sentier remonte sur la droite des gradins herbeux faciles et débouche sur le plateau. Suivre les quelques cairns, puis quitter la trace pour monter sur la crête à vue sur le Bélvédère (1812 m), d'où l'on a de belles vues sur le plateau de la Dent de Crolles et la vallée.

Pendant la remontée sur la crête, j'ai eu la chance de tomber nez à nez avec des chamois femelles avec leurs petits (voir photos). Quelle chance, magique !

Prendre la trace qui descend du sommet et qui rejoint le GR9 à une intersection. Redescendre le GR9 en direction du Sangle de la Barrère, que l'on a remarqué à l'aller et que l'on rejoint en 5 minutes. S'engager à gauche sur le sangle au niveau du cairn.

Il est possible de descendre directement en aller-retour si le temps vous manque mais il serait dommage de ne pas réaliser la traversée du beau Sangle de la Barrère.

L'ascension du sangle est longue, mais le sentier est large et bien tracé, et surtout la traversée est très esthétique, surtout avec une luminosité en après midi ou le soir. On rejoint le Pas de l'Oeille, reconnaissable à son rocher caractéristique. Il ne reste plus qu'a monter à gauche pour gagner le plateau sommital et la croix de la Dent de Crolles (2026 m).

Un peu en contrebas de la Croix, j'observe un couple qui s'apprête à décoller en parapente. La voile décolle légèrement du sol, puis le vent s'engouffre et les parapentistes sont emmenés avec une force impressionnante. Je ne suis pas parapentiste mais je vois qu'il y a un problème : la voile ne se gonfle pas correctement et les passagers sont rapidement ballottés de toute part et traînés au sol en direction du bord de la falaise. Stupeur ! Après un moment immobilisés à cause de la surprise, nous courons avec un autre randonneur pour les aider à plaquer la voile au sol. Ça fera deux frayeurs pour aujourd'hui... Le temps de vérifier s'ils vont bien et de me remettre de mes émotions, et j'entame la descente.

La redescente par le Pas de l'Oeille est toute tracée et balisée par des traits jaunes pour revenir au parking de départ. Il n'y a pas de difficultés particulières à part un ressaut rocheux de 2 m franchissable facilement grâce à un câble ancré dans le rocher.

 

Photos de la sortie

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Isère Rando est un blog personnel créé en 2009. L’idée de base était simplement de partager mes photos lors de mes sorties en montagne.

Depuis, le blog a évolué : à chacune de mes sorties, j’écris un topo pour aider les randonneurs à découvrir nos montagnes. De nombreux articles sont aussi à disposition pour vous conseiller.

Je vous souhaite une bonne visite ! Alan.
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram