Pravouta en Raquettes, en boucle depuis Saint-Hugues - 1730 M

Une belle randonnée raquettes avec un contraste saisissant entre la première partie paisible en forêt accessible à tous et la montée au sommet, plus raide et plus sportive.

Informations sur la randonnée

R2 - Moyen
Aucune difficulté jusque sous le col de Pravouta. Après, la pente est plus raide et il y quelques portions qui peuvent être délicates en dévers. La descente vers le col des Ayes est raide, il faut avoir l'habitude de marcher en raquettes. Pour une sortie raquettes, le dénivelé est conséquent, il faut être en forme.
920 M
Dénivelé positif en mètres.
5h30
Durée de la randonnée aller-retour (à tempérer suivant le niveau du marcheur).
Chiens

Interdits.

Accès

Rejoindre Saint-Hugues-en-Chartreuse par la Chartreuse. Attention, la route du col du Coq est fermée en Hiver, il est impossible d'y passer. Se garer un peu après, au hameau de la Brevardière (915 m), ou quelques centaines de mètres plus loin à la Pérelle (951 m, 5 places).

Carte de la randonnée

3334 OT Massif de la Chartreuse Sud
Cliquez sur la trace de l'itinéraire pour télécharger le fichier GPX.

Itinéraire

Depuis la Brevardière (915 m), continuer sur la route pour rejoindre Pérelle (945 m) en 5 minutes (panneau sur la droite). Laisser alors la route (qui est la route d'été pour monter au col du coq) pour prendre le chemin qui monte sur la gauche. Quelques dizaines de mètres au dessus, on trouve un autre panneau La Pérelle (960 m). Prendre alors légèrement à droite en direction du Col du Coq. A partir d'ici, il faut suivre le balisage raquettes rouge (Col du Coq).

Au niveau d'une intersection au pied d'un pylône électrique, laisser le sentier d'été qui part à gauche (balisage raquettes noir) et continuer toujours sur le même chemin. Il traverse plusieurs fois la route du col du Coq jusqu'à arriver, après un lacet à gauche, sous le col du coq (panneau, 1430 m) au niveau d'une barrière. Le balisage raquettes s'arrête ici. Nous reviendrons par la piste qui arrive de la droite mais on la laisse pour le moment.

Suivre la direction du Pré Giclas : passer la barrière pour prendre la piste derrière celle-ci pour entamer une longue traversée en forêt. Au bout de 20 minutes, on sort de la forêt pour déboucher sur le Pré Giclas (1550 m). Continuer de monter, le sentier décrit un lacet à droite, puis petit à petit le col se dévoile. Continuer à vue en direction du col, à la prochaine intersection laisser la trace à gauche qui mène au Habert de Pravouta, et continuer en direction du Col. Les pentes sous le col sont plus raides et plus difficiles à franchir, attention au dévers. Enfin, on se retrouve au Col de Pravouta (1696 m).

Suivre alors la crête au Sud et pour atteindre le sommet de Pravouta (1760 m) en quelques minutes. Profitez de votre pause pour admirer la magnifique vue sur la Dent de Crolles d'un coté, Chamechaude de l'autre, et la vallée Grenobloise.

Descendre la crête sud jusqu'à la limite avec la forêt, ou les pentes sont moins raides. De la, basculer dans les pentes à gauche sans jamais rentrer dans la forêt pour arriver au point 1501 sous le col des Ayes.

A partir d'ici, il faut rejoindre le Col du Coq. Il est normalement possible de prendre le GR9 dans la forêt mais je n'ai pas trouvé de trace. Sinon, il faut retrouver la route du Col du Coq : continuer à descendre en tirant sur la droite, en ayant pour but de rentrer légèrement dans la forêt, la trace est normalement bien présente puisque c'est l'itinéraire principal d'hiver pour les skieurs. On retrouve la route du Col du Coq juste après son dernier lacet. Remonter la route sur la droite. On atteint le col en 10 minutes. Au col, marcher encore quelques mètres et continuer tout droit pour retrouver la barrière de sous le Col du Coq et donc le chemin de montée. A partir d'ici, il suffit de descendre le chemin parcouru à l'aller et se laisser glisser jusqu'au parking.

Photos de la sortie

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Isère Rando est un blog personnel créé en 2009. L’idée de base était simplement de partager mes photos lors de mes sorties en montagne.

Depuis, le blog a évolué : à chacune de mes sorties, j’écris un topo pour aider les randonneurs à découvrir nos montagnes. De nombreux articles sont aussi à disposition pour vous conseiller.

Je vous souhaite une bonne visite ! Alan.
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram