GR 20 - Etape 4 - Asco Stagnu - Tighiettu
GR 20 – Etape 3 – Carrozzu – Asco-Stagnu
14 février 2018
GR 20 - Etape 4 - Asco Stagnu - Tighiettu
GR 20 – Etape 5 – Tighjettu – Manganu
15 février 2018

GR 20 – Etape 4 – Asco Stagnu – Tighiettu

GR 20 - Etape 4 - Asco Stagnu - Tighiettu
La longue variante qui remplace l'étape du Cirque de la Solitude relie Asco Stagnu à Tighiettu. L'étape est magnifique. En plus, elle donne la possibilité de monter au Monte Cinto, le plus haut sommet de Corse.

Caractéristiques et informations

Difficulté

R3 - Confirmé

Dénivelé (en mètres)

1460

Durée

9h00

chargement de la carte - veuillez patienter...

km | | +m | télécharger le fichier GPX GR 20 - Etape 4 - Asco Stagnu - Tighiettu
GR 20 – Etape 4 – Asco Stagnu – Tighiettu 42.386698, 8.918667 GR 20 – Etape 4 – Asco Stagnu – TighiettuLa longue variante qui remplace l\'étape du Cirque de la Solitude relie Asco Stagnu à Tighiettu. L\'étape est magnifique. En plus, elle donne la possibilité de monter au Monte Cinto, le plus haut sommet de Corse.Difficulté : R3 - ConfirméDénivelé : 1460 MDurée : 9h00

Version imprimable

GR 20 - Etape 4 - Asco Stagnu - Tighiettu

Cartes IGN

4250 OT Corte - Monte Cinto

Départ

Asco Stagnu

Arrivée

Tighiettu

Difficultés

Etape longue avec du dénivelé. Elle comporte quelques passages câblés qui peuvent impressionner. A démarrer très tôt le matin.

Emmener votre chien

Passages difficiles en escalade/désescalade…

Itinéraire de l'étape

Date de l'étape: 20 juillet 2015

Cette année, il y a eu un grave accident sur le GR 20, dans le Cirque de la solitude. Le cirque est donc fermé pour cause d’enquête et une variante a été mise en place. Elle est moins technique mais plus longue (8h-10h) que le Cirque de la Solitude. Elle est intéressante car elle permet de monter au Monte Cinto, le point culminant de la Corse, par un aller-retour rapide (1h30) à rajouter aux 9 heures prévues. C’est cette variante que je décris ici.

Ce matin nous partons à 5h, notre frontale sur le front. Nous trouvons le départ de la variante derrière l’hôtel d’Asco Stagnu en direction du sud. Le sentier est d’abord plat, puis commence à monter un peu avant le pont qui traverse le ruisseau de Tighiettu. On monte dans le vallon de Thighiettu, l’ambiance devient plus rocheuse et il n’y a presque plus de sentier, les ressauts rocheux sont parfois câblés et peuvent impressionner. Plus haut, on retrouve un sentier qui passe au milieu d’un pierrier assez raide, la progression est lente, les pierres ne sont pas très stables. On passe sous la Bocca Borba et on continue la montée avec un magnifique lever de soleil derrière nous, le coin est très beau.

Nous arrivons à la Pointe des Eboulis (2607 m). C’est le point de départ pour l’aller-retour vers le Monte Cinto. Il y a déjà des sacs entreposés près d’un gros rocher. Après une petite barre énergétique, nous laissons à notre tour nos sacs, puis nous prenons la direction du sommet avec deux autres jeunes randonneurs très sympathiques. L’itinéraire, assez technique, est ponctué de points rouges qu’il faut suivre attentivement (il faut parfois redescendre en contrebas de la crête). L’arrivée au sommet nous procure une belle satisfaction, ça y est, nous sommes au point culminant de la Corse, le Monte Cinto (2706 m) ! Il y a déjà pas mal de personnes, et la vue à 360° est magnifique avec la mer et l’ensemble des massifs montagneux corses. Nous en profitons pour prendre de belles photos, puis nous redescendons à la Pointe des Eboulis.

Nous traversons vers le Sud-Ouest au dessus du Lac Cinto jusqu’à la Bocca Crucetta. Puis nous entamons la longue descente dans le vallon Valle di Stagni jusqu’au Refuge de Tighiettu (1683 m), où nous retrouvons l’itinéraire normal du GR 20. Le balisage est régulier mais très imprécis, il faut donc à chaque fois chercher le meilleur passage, ce qui rend la descente longue.

Nous effectuons les tâches habituelles (payer le gardien, trouver un emplacement, lessive..), puis nous descendons vers le Ruisseau de Crucetta, sous le refuge. Il faut à peine 2 minutes pour y aller et nous trouvons de magnifiques trous d’eau. C’est agréable de plonger dans cette eau bien froide après cette journée sous ce soleil écrasant !

Demain nous doublons l’étape, et ce sera la journée la plus difficile de notre périple…

Photos de l'étape

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.