GTA - Etape 4 - Samoens - Lac d'Anterne
Grande Traversée des Alpes – Etape 4 – Samöens – Lac d’Anterne
11 avril 2018
GTA - Etape 6 - Les Houches - Chalets de Miage
Grande Traversée des Alpes – Etape 6 – Les Houches – Chalets de Miage
12 avril 2018

Grande Traversée des Alpes – Etape 5 – Lac d’Anterne – Les Houches

GTA - Etape 5 - Lac d'Anterne - Les Houches
Nous achevons la première partie de la traversée en passant par le Brévent et nous arrivons au camping des Houches, avec un final face au Mont Blanc.

Caractéristiques et informations

Difficulté

R2 - Moyen

Dénivelé (en mètres)

1109

Durée

9h40

Version imprimable

Grande Traversée des Alpes - Etape 5 - Lac d'Anterne - Les Houches

Cartes IGN

Topoguide GR : Du Léman à la Vanoise

Départ

Lac d'Anterne

Arrivée

Les Houches

Difficultés

La longueur et le dénivelé sont conséquents. Il est nécessaires de grimper quelques échelles pour arriver au Brévent. La descente sur les Houches est longue.

Emmener votre chien

Chiens autorisés mais les passages des échelles peuvent poser problème.

Itinéraire de l'étape

Date de l'étape: 19 juillet 2016

Nous partons avec des températures très fraîches ce matin. Nous faisons le tour du lac par l’Ouest, pour voir où s’écoule le trop plein. Ca fait un petit détour mais c’est très sympa à voir. On rejoint le GR un peu plus haut alors que des pécheurs descendent du col. Il reste encore plusieurs névés dans la montée, cette année les conditions sont vraiment exceptionnelles, il y a encore une sacré quantité de neige au dessus de 2200 m. Et nous sommes déjà le 19 juillet alors que l’année dernière fin juin il ne restait déjà plus rien. En tout cas ça ne nous gène pas plus que ça pour la grimpette et nous arrivons rapidement au Col d’Anterne.

On a une vue grandiose sur le plateau d’Anterne et les Rochers de Fiz, c’est une vraie merveille ce coin. De l’autre côté on aperçoit le refuge de Moede Anterne en bas, mais on a surtout une vue imprenable sur le Mont Blanc. On descend faire le plein d’eau au refuge, puis on continue la descente jusqu’au Pont d’Arlevé. Remarque : juste avant le pont, il y a une super place de bivouac, à côté du chemin, avec accès au ruisseau.

Une longue traversée ascendante nous attend en direction du Col du Brévent. Il fait déjà chaud mais le terrain est aisé, la pente est douce, et on est la plupart du temps à l’ombre, ce qui facilite la marche. Plus haut, le terrain est plus raide et on retrouve des névés, dont le dernier avant le col demande un peu plus d’attention pour le franchir.

Au col, on rencontre des Anglais qui nous demandent une petite photo, ils nous rendent la pareille. Nous atteignons le sommet rapidement malgré la neige omniprésente. On pensait rencontrer plus de difficultés d’après les retours que l’on avait eu mais c’est tant mieux !

Au sommet du Brévent, c’est rempli de touristes. Il faut dire que l’accès est facile avec le téléphérique qui monte de Chamonix. Il y a énormément d’Anglais. J’aimerai partir de là assez rapidement, ça me fait un peu bizarre d’être entouré de tout ce monde. Un couple me fait particulièrement sourire. Ils sont montés par le téléphérique, sont fringués avec des vêtements ultra techniques et très chers, très voyants, au premier abord on se dit que ce sont des alpinistes venus faire une course dans le coin. Seulement je vois à leur démarche hésitante qu’ils n’ont pas souvent mis un pied en montagne…

On entame la descente interminable sur les Houches. Un groupe accompagné par un guide attends patiemment en contrebas. On apprend qu’une fille de leur équipe est tombée et s’est blessée, ils attendent l’hélico qui ne devrait pas tarder. Un peu plus bas, on retrouve Hélène, qu’on a déjà aperçu rapidement la veille. On apprend qu’elle à le même objectif que nous : Menton ! Elle est seule et n’a pas la même technique que nous pour progresser : elle marche plus doucement mais beaucoup plus longtemps ! Son sac est bien optimisé, elle porte au plus lourd 10 kg. Nous discutons quelques minutes avec elle puis nous filons et nous lui souhaitons bonne chance, on la recroisera bien d’ici la fin de toute façon.
Il ne faut pas trop se fier aux panneaux indicateurs dans la descente, certains sont faux et ils mettent un coup au moral, mais on arrive finalement à la gare. On est bien fatigué de notre journée mais on est heureux de se dire que notre premier objectif est atteint ! Nous sommes arrivés aux Houches et nous avons terminé la première partie de notre traversée.

Nous montons dans le village et nous nous arrêtons dans le premier bar venu pour fêter ça. On est super contents, le moral remonte en flèche après cette descente infernale. Nous allons trouver le camping, sommaire, mais sympa. La tente est montée, je pars prendre ma douche. A mon retour, Olivier est arrivé, on est très heureux de le voir ! Il nous accompagnera les prochains jours jusqu’à Modane. On lui raconte comment se sont passés ces derniers jours, il me montre sa tente qu’il a fabriqué lui même, on parle matos, et regarde ensemble la carte pour l’étape du lendemain. Il nous a amené des vivres, du saucisson, des noix de cajou, du chocolat. Après un bon apéro, nous retournons à l’entrée du village à la seule pizzeria ouverte. Une pizza après ces 5 jours d’efforts, ça fait du bien !

Photos de l'étape

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *