GTA - Etape 5 - Lac d'Anterne - Les Houches
Grande Traversée des Alpes – Etape 5 – Lac d’Anterne – Les Houches
12 avril 2018
GTA - Etape 7 - Chalets de Miage - Plan des Dames
Grande Traversée des Alpes – Etape 7 – Chalets de Miage – Plan des Dames
12 avril 2018

Grande Traversée des Alpes – Etape 6 – Les Houches – Chalets de Miage

GTA - Etape 6 - Les Houches - Chalets de Miage
Une petite étape et notre première variante par rapport au GR5 pour effectuer l'ascension du Col du Tricot. Nous nous arrêtons aux Chalets de Miage pour poser le bivouac au pied du glacier, un endroit magnifique.

Caractéristiques et informations

Difficulté

R2 - Moyen

Dénivelé (en mètres)

1263

Durée

06h15

Version imprimable

Grande Traversée des Alpes - Etape 6 - Les Houches - Chalets de Miage

Cartes IGN

Topoguide GR : Du Léman à la Vanoise

Départ

Les Houches

Arrivée

Chalets de Miage

Difficultés

La descente du Col du Tricot vers les Chalets de Miage est raide. Attention les genoux !

Emmener votre chien

Chiens autorisés.

Itinéraire de l'étape

Date de l'étape: 20 juillet 2016

Ce matin, on bouscule un peu nos habitudes des derniers jours pour s’adapter à celles d’Olivier. Nous nous levons un peu plus tard et nous nous organisons un peu différemment pour le petit déjeuner car nous n’avons plus qu’un réchaud pour trois. Je tente d’aller chercher des viennoiseries à la boulangerie du village mais quand j’arrive devant celle-ci est fermée, elle n’ouvre qu’à 8 heures, je me suis levé pour rien.

A part ça, tout se passe bien et on s’est mis d’accord pour faire une petite journée pour deux raisons :
– Pour Olivier, c’est son premier jour et il faut qu’il se mette en jambes
– Pour nous, cela nous permettra de nous reposer et surtout de ne pas forcer sur les genoux.

En partant, on repasse devant la boulangerie et cette fois-ci je vais chercher mon pain au chocolat que je déguste savoureusement. Alors que l’on continue à marcher dans le village pour retrouver le GR qui est un peu plus loin, j’entends ma coéquipière dire « Mais on se connaît non ? », je lève la tête et j’aperçois un visage familier. Incroyable, c’est Sam !

Pour la petite histoire, Sam est une fille que l’on a rencontré sur le GR 20 l’année dernière. Elle le faisait avec sa soeur, on avait bien sympathisé et on se revoyait tous les jours à la fin des étapes, mais on les a perdu de vue à la fin de la partie nord du GR 20, on ne savait pas où elles étaient passées et on ne les a pas revu.. Quelle coïncidence en tout cas, on est super contents de la retrouver !

Sam marche avec un groupe d’amis qu’elle a aussi rencontré sur le GR 20, mais plus tard que nous, dans la partie Sud. Ils se sont tellement bien entendus qu’ils ont décidé de faire une partie du GR 5 ensemble cette année ! L’ensemble du groupe est parti quelques jours avant nous de St Gingolph, et Sam commence des Houches aujourd’hui, comme Olivier.

Nous repartons tous ensemble vers le Col de Voza, mais on se rend compte rapidement qu’ils marchent beaucoup plus vite que nous, alors on les laisse crapahuter à leur rythme, on les retrouvera plus tard. La montée est raide, éprouvante pour tout le monde. On débouche vers le téléphérique de Bellevue, au dessus du col. On lève la tête : on dirait qu’un hélico est en train de ravitailler le Refuge du Goûter bien plus haut, sous le Mont Blanc. On assiste à la scène, c’est pas tous les jours !

On laisse le GR sur la droite pour prendre la variante du Col du Tricot. Après une traversée en courbe de niveau, il faut redescendre un peu pour prendre la passerelle qui nous permet de traverser le torrent qui coule du Glacier de Bionnassay. D’ici, on a une super vue sur le Dôme du Goûter. La suite de la montée, dans ce cadre magnifique, est assez tranquille jusqu’au Col du Tricot.

Il ne nous reste plus que la descente sur les Chalets de Miage, que l’on fait très prudemment pour épargner nos genoux. Il y a beaucoup de monde dans le petit hameau, surtout au refuge, c’est un endroit assez fréquenté et c’est bien normal : c’est sublime ! On trouve un endroit où poser le bivouac un peu à l’écart, après le ruisseau. C’est tout plat, on est tranquille, à côté de l’eau. On trouve l’endroit vraiment beau, ça rivalise avec le Lac d’Anterne ! On part faire une petite séance de cryothérapie dans le ruisseau, puis vient la douche : mes comparses s’immergent entièrement dans l’eau gelé. Mais ils sont complètement fous ! Puis, on part chercher du réseau avec Olivier pour donner des nouvelles. Quand on revient, il est encore tôt, un seul mot d’ordre pour le reste de la journée : REPOS.

Photos de l'étape

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *