GTA - Etape 7 - Chalets de Miage - Plan des Dames
Grande Traversée des Alpes – Etape 7 – Chalets de Miage – Plan des Dames
12 avril 2018
GTA - Etape 9 - Petite Berge - Valezan
Grande Traversée des Alpes – Etape 9 – Petite Berge – Valezan
15 avril 2018

Grande Traversée des Alpes – Etape 8 – Plan des Dames – La Petite Berge

Grande Traversée des Alpes - Etape 8 - Plan des Dames - La Petite Berge
Une ascension du Col du Bonhomme dans la tempête, une expérience que l'on oubliera pas de sitôt ! Après une pause au refuge, nous continuons l'étape, plutôt tranquille, avec la longue descente vers le Plan de La Lai, et une remontée finale pour atteindre La Petite Berge.

Caractéristiques et informations

Difficulté

R2 - Moyen

Dénivelé (en mètres)

800

Durée

6h00

chargement de la carte - veuillez patienter...

km | | +m | télécharger le fichier GPX Grande Traversée des Alpes - Etape 8 - Plan des Dames - La Petite Berge
Grande Traversée des Alpes - Etape 8 - Plan des Dames - La Petite Berge 45.710495, 6.708183 Grande Traversée des Alpes - Etape 8 - Plan des Dames - La Petite BergeDifficulté : Moyen - R2Dénivelé : 800 MDurée : 6h00

Version imprimable

Grande Traversée des Alpes - Etape 8 - Plan des Dames - La Petite Berge

Cartes IGN

Topoguide GR : Du Léman à la Vanoise

Départ

Plan des Dames

Arrivée

La Petite Berge

Difficultés

Pas de grosses difficultés sur cette étape.

Emmener votre chien

Chiens autorisés.

Itinéraire de l'étape

Date de l'étape: 22 juillet 2016

06H30. Des gouttes commencent à tomber alors que l’on range la tente. On décide de partir quand même. Au fur et à mesure de la montée il pleut de plus en plus fort, je suis seul devant alors que Justine et Olivier marchent ensemble. Il commence à faire froid, je m’abrite dans le petit cabanon au Col du Bonhomme en attendant mes deux compagnons. Ils arrivent peu après, on en profite pour rajouter une couche de vêtements pour affronter la suite.

On patiente un peu pour voir si la météo s’arrange mais comme ça n’a pas l’air d’être le cas nous repartons faire la traversée sous la tête des Fours en direction du Refuge du Col de la Croix du Bonhomme. Malheureusement, la tempête s’intensifie, on a bien fait de mettre la doudoune sous la veste de pluie avant de repartir ! On croise quelques randonneurs qui descendent et qui ont l’air aussi dépités que nous par le mauvais temps. Olivier passe devant pour marcher un peu plus vite et se réchauffer car il a de plus en plus froid.

Nous retrouvons Olivier au Refuge du Col et nous nous abritons en attendant une accalmie. Sam et ses amis sont là, nous sommes heureux de les retrouver, ils ont bivouaqué juste au dessus du refuge hier soir et ils font comme nous, ils attendent une petite éclaircie pour repartir. Cette fois-ci on récupère leurs contacts au cas où on se perdait de vue par la suite. On tente de se réchauffer avec une boisson chaude et en bougeant un peu mais c’est pas évident. Alors que l’on discute de la suite de l’itinéraire avec le groupe, la porte du refuge s’ouvre : c’est Georges ! Il est parti après nous ce matin et il a bien galéré dans la montée, comme nous. Il nous paye une autre tournée de cafés et de chocolats chauds et on passe un bon moment à discuter.

Une éclaircie arrive… la gardienne du refuge nous annonce que le ciel devrait se dégager au fur et à mesure de la journée jusqu’à ce soir où la pluie devrait recommencer. C’est le bon moment pour décoller !
Nous repartons sur la magnifique Crête des Gittes, un peu escarpée par endroits mais facile. Les paysages sont magnifiques, certains endroits nous rappellent notre voyage en Islande. En effet, sur le trek du Laugavegur, il y a le même type de paysages montagneux et verdoyants.
Nous en profitons pour faire quelques photos souvenirs avec Sam et Georges et nous redescendons sur le Plan de la Lai dans de beaux alpages typiques du Beaufortain.

Un panneau indique un gîte d’étape 15 minutes plus loin, le Plan Mya, qui à l’air de disposer d’une aire de bivouac. On décide d’aller voir, mais les emplacements ne sont pas terribles et l’équipe à Sam a déjà posé leurs tentes, il ne reste plus beaucoup de place. Par contre, on retrouve Georges qui est en train de manger et qui nous conseille de continuer à monter environ 1h pour trouver un spot plus tranquille. On se met en marche et effectivement on trouve un endroit correct à la Petite Berge. Il y a une fontaine avec un bassin tout près et le terrain est à peu près plat, c’est parfait.

On monte les tentes puis Georges nous montre son réchaud mixte alcool/bois. Je ne connais pas car j’ai toujours utilisé un réchaud à gaz. Le problème du gaz c’est le poids, on ne sait jamais quand la bouteille sera vide, et on ne peux pas en emmener en avion. Pour l’alcool, on a toujours une vision sur les réserves et il faut une toute petite quantité pour faire chauffer de l’eau. Pour le bois il peut être trouvé dans beaucoup d’endroits, donc c’est très intéressant.

Le temps de boire une petite soupe ensemble et il se remet à pleuvoir, nous nous mettons tous à l’abri au sec et au chaud. Nous sommes couchés à 19h30, autant en profiter pour se reposer vu le temps…

Photos de l'étape

« 1 de 2 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.